DMLA

Moins de travaux de recherche, davantage de pratique. Tel semblait être le mot d’ordre de l’édition 2007 du congrès de l’ARIBa qui a séduit ses participants… au point de faire résister une salle plus que comble aux attraits de Saint-Malo, de ses remparts et de sa plage ensoleillée.

AAO – Retina : a view to the future

Du 8 au 12 novembre 2007, retour à la Nouvelle Orléans : l’AAO, American academy of ophtalmology, y a tenu son premier congrès depuis les inondations de 2005. Plus de 20 000 ophtalmologistes du monde entier ont fait le déplacement pour assister, dans une parfaite organisation, à des conférences de très haut niveau.

Une cellule immunitaire au coeur des patho-mécanismes de la DMLA

Début octobre, deux équipes de l’Inserm ont publié un article démontrant l’implication d’un acteur jusqu’alors inconnu dans la pathogénie de la DMLA : la cellule microgliale. Une découverte qui pourrait bien ouvrir de nouvelles possibilités de thérapeutique anti-angiogénique et neuroprotectrice pour la principale maladie cécitante en France.

Silmo 2007 : le crû anniversaire

Les mouvements de grève, malheureusement concomitant à la quarantième édition du Silmo, auront parfois gêné l’acheminement des congressistes… et de certains produits d’exposition. Pour autant, la basse vision était bien là, avec son annuel lot de nouveautés, et surtout, pour cette année, de nouvelles versions et améliorations.

DMLA : quand le geste se fait moins précis

Catherine Dauxerre Les patients atteints de DMLA présentent-ils une imprécision du geste plus importante que des sujets sains d’âge apparié au cours d’une tâche de pointage ? Existe-t-il une corrélation entre le déficit observé lors de la tâche et la zone rétinienne extrafovéale utilisée ? Quelles sont les conséquences d’un entraînement oculo-moteur ? Autant de questions auxquelles répond une étude de faisabilité menée par Catherine Dauxerre (Hôpital des XV-XX, Paris, EPHE), avec les patients du Dr Françoise Koenig-Supiot (Lyon) et sous la direction de François Vital-Durand (EPHE et Inserm, cerveau et Vision, U371).

DMLA : l’impact psychologique mesuré

Difficulté à effectuer les activités de la vie quotidienne, à supporter sa dépendance, solitude, détresse voire pulsions suicidaires : une étude européenne a mesuré le mal-être des personnes atteintes par la forme humide de la dégénérescence maculaire liée à l’âge.

Antioxydants et omega-3 : bons pour les yeux mais aussi pour le cerveau

La prévalence des maladies dégénératives augmente avec l’espérance de vie, tandis que les performances cognitives diminuent naturellement avec l’âge. A l’origine de ces deux tendances, un mécanisme commun : le stress oxydatif qui accélère le vieillissement. Du fait des difficultés de prise en charge des pathologies liées à l’âge, mieux vaut profiter de l’effet protecteur des molécules antioxydantes, contre le vieillissement oculaire, mais aussi cérébral. Car plus la santé mentale du patient sera conservée, plus ce dernier sera à même de prendre soin de ses yeux.

La cure thermale

Prescription d’une cure

C’est une décision concertée entre la famille et le médecin traitant de l’enfant, généraliste ou spécialiste, soit pour compléter une thérapeutique en cours, soit pour prévenir le passage à la chronicité ou l’apparition d’une autre pathologie.

Suite à la suspension de la formalité de l’accord préalable, pendant deux ans, le patient doit se procurer un « questionnaire de prise en charge » remis par sa caisse d’affiliation. Il en remplit la partie administrative, en joignant une déclaration de ressources.

Il doit remplir le « questionnaire de prise en charge » au moins vingt et un jours avant la date prévue pour le départ du curiste, en précisant :

– la station thermale choisie
– l’orientation thérapeutique retenue
– éventuellement un traitement annexe simultané dans l’une des autres orientations de la station
– l’absence de contre-indications
– dans certains cas, la nécessité d’une hospitalisation (maison d’enfants).

Lire la suite : http://e-sushi.fr/art-de-vivre/sante/la-cure-thermale

Les eaux thermales

Aux termes de la législation française, l’eau minérale est définie comme étant une eau de source naturelle, douée de propriétés thérapeutiques.

L’eau minérale représente un milieu complexe en équilibre instable et de composition constante à la sortie du griffon. De ce fait, l’eau minérale ne doit subir aucun traitement et être obligatoirement utilisée dans l’état même où elle jaillit de la source.

Les eaux minérales sont soumises à une réglementation très stricte concernant la protection sanitaire de la source, son captage, la conservation et le contrôle des eaux depuis leur émergence jusqu’au lieu de leur utilisation.

la suite sur : http://e-sushi.fr/art-de-vivre/sante/les-eaux-minerales-et-thermales

Eco Transport

Le métro de Rennes Métropole en mode « économie d’énergie »

Même si le métro de Rennes Métropole est reconnu pour ses qualités environnementales, Keolis Rennes cherche à en réduire sa consommation énergétique. Pour rappel, le métro parcourt plus de 7200 km par jour avec ses 24 rames transportant 115 000 voyageurs. Il consomme 21 000 kwh par jour en moyenne.

Gocycle : la nouvelle génération de vélo électrique

Ce vélo électrique Gocycle au design soigné se rapproche plus d’un solex. Il permet de se laisser tracter grâce à un moteur placé sur la roue avant. Un simple appui sur un bouton au niveau du guidon, permet d’enclencher l’assistance électrique.

Néanmoins l’inconvénient des vélos électriques c’était leur poids et leur design. Pour le poids, je ne le connais pas mais j’ai lu qu’il était relativement léger et pour le design j’en suis tombé amoureux. Il me fait penser un peu au design d’Apple (certes ce n’est pas une société très écologique mais il faut admettre qu’au niveau design ils sont fort)

24

Easyglider le moyen de transport jeune et écologique

Alors apparemment ce « nouveau » moyen de transport écologique existe depuis un petit peu de temps maintenant mais moi je viens de le découvrir donc j’en profite pour vous faire partager ma découverte. Vous l’aurez peut être remarqué, j’essais à travers mes article de montrer que l’écologie n’est pas réservé aux personnes âgées vivant sur le plateau du Larzac avec 256 moutons et 127 vaches…

Alors quoi de plus jeune que l’Easyglider !

Cet objet au design assez sympa est une sorte de grosse trottinette électrique à la différence que l’on peut l’utiliser avec sa plateforme ou sans si l’on est équipé de rollers ou d’un skate-board. L’avantage de l’Easyglider est qu’il est toléré sur les pistes cyclables et considéré comme un piéton, grâce aux différentes vitesses qu’il propose, allant de la vitesse de marche jusqu’à 20km/h.

C’est donc un moyen de transport assez pratique et écologique mais cela peut également être un objet ludique. Assimilé comme un véritable surf à roulette apportant de nouvelles sensations que les rollers ou autre skate-board n’ont pas, la société Easyglider affirme que l’on n’a désormais plus besoin d’attendre l’hiver et la neige pour retrouver son âme de surfer.

Paquebot écologique

Après le bateau écologique voici le paquebot écologique. Les ex-Chantiers de l’Atlantique (société STX) ont comme projet de fabriquer un pentamaran écologique. « Eoseas » (c’est son petit nom) sera donc composé de cinq coques (d’où pentamaran ) mesurera 305 mètres de long et pourra transporter 3400 passagers.

Ce genre de petites villes flottantes doit sans aucun doute consommer beaucoup beaucoup d’énergie, d’où la mise en place de différentes technologies écologiques permettant de baisser cette consommation d’énergie de 50%.

Comme vous l’avez remarqué, 12.440 m2 de voiles réparties sur cinq mâts suffiront au paquebot de naviguer lors de vents soutenus, et permettront de contribuer à hauteur de 10% d’apport énergétique, lors de vents faibles. L’énergie utilisée pour éclairer l’ensemble de ce navire sera produite par 1.000 m2 de panneaux solaires, et une nouvelle technologie consistant à reproduire de l’énergie à partir des déchets organiques permettra de produire autant d’énergie.

Pour optimiser la navigation et la glisse du bateau, le choix des cinq coques n’est pas anodin, et une injection d’air sous la coque permettra de diminuer de 17% les frottements de la coque sur l’eau.

CellScoote la trottinette à pile à combustible by Simon Duff

De nos jours se déplacer dans les grandes villes est un véritable parcours du combattant, embouteillage partout, transports en commun bondés, il ne nous reste plus que le Vélib mais bon arriver au boulot avec deux belles auréoles sous les bras c’est pas le top quand même… On peut alors utiliser le CellScoote du designer Simon Duff, enfin on peut utiliser, je veux dire on pourra peut être utilisé car pour l’instant ce n’est qu’un simple prototype.

C’est donc une simple trottinette qui fonctionne grâce à une pile à combustible, c’est à dire qu’elle utilise un dispositif électrochimique qui combine l’hydrogène et l’oxygène pour produire de l’électricité. Ceci est donc une énergie propre qui ne pollue absolument pas.

A mon goût, le design a été bien pensé puisqu’il permet son utilisation par les enfants et les adultes sans être ridicule.

Techno Ecolo

Une beauté naturelle pour vos murs sans grand efforts

Ne consommés plus de tapisserie, géré les à vie. Avec des enduits textiles biologique vous ne dépensez plus, vous investissez dans le bien être, la santé et l’écologie.

KS100-C+2 : le chargeur solaire de Kodac

De plus en plus de constructeur d’objet high tech, propose des chargeurs solaires. Et c’est le cas de Kodac avec sont chargeur solaire KS100-C+2. Néanmoins de plus en plus de personnes savent que la production de panneaux solaires n’est pas très écologique c’est surement pour cela que les marques ne vantent pas les mérites de leur produit en les faisant passer pour des objets écologiques. Cependant, ces types de produits bénéficient de certification d’économie d’énergie et autre label bien pompeux qui ne servent pas à grand chose mais qui font bien sur l’emballage.

En l’occurrence ce produit fait parti de ceux là, le KS100-C+2 est certifié Energy Star, un label américain décerné aux produits high tech permettant de faire des économies d’énergie. Vous me direz que c’est normal il l’utilise des panneaux solaire donc il permet de faire des économies d’énergie. Ceci serait vrai si le constructeur lui même ne conseillerais pas de placer le chargeur sous une lampe ou tout simplement de le brancher à son ordinateur via un câble USB pour accélérer le temps de charge… Et elles sont où les économies d’énergie dans tout cela ?

Zep’lin pour Renault by Damien Grossemy

Non, non, non Zep’lin n’est pas une nouvelle voiture Renault, c’est un prototype « d’engin volant » créé par le designer Damien Grossemy pour Renault. A mi chemin entre un voilier volant et un planeur, le Zep’lin pourrait être utilisé par Renault pour effectuer des tests technologiques pour leurs nouveaux modèles de véhicules électriques. Cet engin venu du futur produit sa propre énergie nécessaire à son fonctionnement, grâce aux panneaux solaires présent sur sa « pseudo voile ».

Mail for Good : un mail = un don

« Chaque jour, 40 milliards de mails sont envoyés dans le monde… » Alors effectivement pourquoi ne pas utiliser les mails pour faire une action solidaire.
C’est ce que se sont dit, Ismaël Le Mouël et Bruno Humbert, lorsqu’ils ont créer MailForGood.com, un site de mail solidaire. Le principe est simple, il existe deux programmes, l’un pour les entreprises et l’autre pour les particuliers.

Alors commençons par celui pour les particuliers, il vous suffit de vous inscrire sur MailForGood.com, puis de télécharger un petit logiciel permettant d’insérer une pub éthique à la fin des mails que vous écrivez et à chaque mail envoyé l’association (ou les associations) que vous soutenez reçoit 50% des recettes publicitaires ainsi engrangées par « Mail for good ». Vous pouvez actuellement soutenir uniquement les 6 associations suivantes:
– Ateliers sans frontières
– Fondation de France
– Fondation recherche médicale
– Action contre la faim
– « A chacun son Everest »
– Noe conservation

Netbook solaire et écolo by Iunika

C’est pour bientôt ! Un netbook écologique équipé de panneau solaire pour compléter l’alimentation de la batterie. Je sens déjà les pures écolos me dire que la fabrication de panneau solaire est très polluante et que ce netbook n’a donc rien d’écologique mais il faut admettre que l’initiative est plutôt bonne quand même.

Autre aspect écologique, le boîtier de ce mini-pc iUnika est fait de bioplastiques, un matériau respectueux de l’environnement car elle est tirée de ressources renouvelables d’origine naturelle, tels que amidon, cellulose ou de la farine de maïs, et donc sont entièrement

Energie Propre

Fébot, l’éolienne chargeur de pile

Vous partez en voyage, vous venez de fermer votre valise avec grande difficulté et c’est à ce moment précis que vous remarquez que vous avez oublié votre méga chargeur de pile consommateur d’énergie pour recharger les piles de votre appareil photo ou autres gadgets. Et bien je dis pas de problème avec l’éolienne Fébot.

Cette éolienne de poche ultra simple à monter permet de recharger une pile classique grâce à l’énergie du vent. Il suffit donc d’insérer la pile dans le compartiment approprié, de coller votre éolienne Fébot sur votre fenêtre grâce à sa ventouse, et d’attendre que la magie du vent opère.

Eolienne de poche

Cette mini éolienne de poche vous permettra de rechargé les batteries n’importe où dans la nature. Vous pourrez la fixer sur votre vélo, votre bras, ou la garder fixée face au vent et recharger par le port USB tout vos appareils électroniques (téléphone, lecteur mp3, PDA, GPS, console de jeux, etc…)

Son fonctionnement est relativement simple, cette éolienne recharge sa propre batterie grâce au vent, puis restitue son énergie à l’appareil qui lui sera connecté. Il est également possible de rechargé son éolienne de poche grâce à un chargeur

secteur (fourni avec) ou un port USB d’un ordinateur, mais ceci n’étant pas trop écologique je préfère l’idée qu’on puisse également coupler la puissance du vent avec la mise en place de 4 mini panneaux solaires (non fourni lors de l’achat de cette éolienne ).

Meli Melo et Déco Eco

Meli Melo et Déco Eco
Les laines minérales pour l’optimisation énergétique des bâtiments

Interface conviviale et pédagogique dans l’univers de l’isolation, le site du FILMM (syndicat national des Fabricants d’Isolants en Laines Minérales Manufacturées) offre au grand public et aux professionnels plusieurs possibilités de consultation sur les thèmes de l’isolation, du confort acoustique, de la protection incendie, du respect de l’environnement et de la mise en œuvre.

la seconde vie du neoprene!
 ecologie

Le designer se livre à une réflexion qui surpasse la fonction première de l’objet et finit par le sublimer et le rendre unique.
Dans un monde où tout est formaté, globalisé, standardisé, l’exception et la rareté deviennent un nouveau luxe : les sacs « Néo mind » recyclés d’Émilie Coquendeau détournent radicalement l’accessoire quotidien du surfeur. Ils sont nés d’un dilemme environnemental : celui de l’accumulation des combinaisons usagées et de la pollution engendrée par leur destruction.

Une décoration design et écologique à la fois… c’est désormais possible!

Passionnée par le monde végétal et toujours à la recherche d’originalité en ce qui concerne la décoration de mon intérieur, me voici depuis peu comblée!

En effet, le concept de tableau végétal (ou cadre végétal) a récemment fait son apparition et j’avoue être totalement séduite par ce dernier :

– Des tableaux très divers et variés, composés de plantes dépolluantes (Chlorophytum, Draceana…), un excellent moyen de lutte contre la pollution intérieur que l’on sait de plus en plus menaçante..

Déco écolo pour les chambres des petits ! les Doudous à aimer

Les doudous écolo sont à la mode, meilleurs amis des petits et aussi éléments de déco écolo…

Je tenais à vous présenter les doudous à aimer Peau-Ethique, des doudous trop mignons qui ont une âme !

Tricotés à la main en coton bio par une petite association de femmes Péruviennes vivant dans des situations plus que précaires. Cet emploi leur permet de subvenir aux besoins de leur famille et de reprendre confiance en elles !